La force de l'alignement

01/01/2021

Etre centré.e, c'est être en connection avec soi-même, c'est pouvoir se reposer sur soi. C'est se sentir en accord avec soi et avancer dans la vie avec sérénité et force.  Comme le roseau de la fable de Jean de la Fontaine, être centré et aligné, c'est ressentir les turbulences de l'existence sans en être brisé.  

  1. Pour ce premier exercice, nous allons utiliser la respiration pour trouver le calme intérieur, pour vous sentir "dans votre centre".  Tenez-vous debout, détendu.e.  En respirant, vos bras feront le mouvement que je vous indiquerai.  Commencez par vider l'air de vos poumons, lentement, en rentrant le ventre.  Puis inspirez doucement.  Pendant l'inspiration, vos bras se courbent devant vous et les mains tournées vers vous viennent se poser sur votre coeur,  Comme si vous avez récolté une brassée de fleurs et que vous les serriez contre vous. Vos bras et l'inspiration vous apportent les bonnes énergies.  Ensuite, expirez lentement.  Vos mains se retournent vers l'extérieur et vos bras font le mouvement inverse, comme si vous chassiez quelque chose .  Vos bras, vos mains et l'expiration vous vident de l'ancienne énergie dont vous n'avez plus besoin et de tout ce qui vous gêne, tout ce qui n'est pas positif. Continuez jusqu'à ce que vous vous sentiez calme et centré.e.
  2. Etre aligné.e, c'est être ancré.e et en équilibre. C'est à nouveau par le corps que nous allons créer l'alignement. J'aime faire cet exercice dehors, pieds nus dans la pelouse, mais les conditions atmosphériques ne sont pas toujours favorables.  Debout, pieds nus (sur un tapis moêlleux et chaud), imaginez-vous relié.e au centre de la terre par un fil invible.  Ce fil vous traverse et se dirige vers le ciel et l'infini.  Prenez la position de l'arbre, une jambe pliée, le pied posé sur l'autre jambe, et levez les bras.  Ressentez ce fil invisible qui vous maintient en équilibre. Si vous ne tenez que quelques secondes, rassurez-vous, c'est normal.  Avec une pratique journalière, vous tiendrez dans cette position de plus en plus longtemps et vous vous sentirez de plus en plus aligné.e et en équilibre dans votre vie.
  3. La vie est en mouvement continuel.  Nous sommes sans arrêt sollicités.  Par nos activités, nos proches, les choses à faire, la météo, nos objectifs, les obligations, les surprises ,... si nous n'y prêtons pas attention nous sommes embarqués comme un canot sur une rivière.  Nous gérons ce qui se présente, comme le canot esquive les rochers qui garnissent la rivière.  A ce moment-là, nous perdons notre connection à nous-même,nous ne choisissons plus notre chemin. Nous allons utiliser la visualisation pour créer un moment de reconnection.  Peut-être vous souvenez-vous d'une ancienne publicité où l'on voyait un homme installé à une table au milieu de la foule courant en tout sens.  "Arrêtez le temps", disait la publicité.  Nous allons nous aussi arrêter le temps.  Installez-vous confortablement sur un fauteuil et fermez les yeux.  Inpirez et expirez trois fois lentement et profondément. Puis imaginez une plage en été.  Il y a des touristes partout, certains sur le sable, d'autres dans la mer.  Le brouhaha est  tel qu'on n'entend pas le chant des mouettes qui tournoient autour de tout ce monde. Il y a les enfants qui crient de joie en voyant l'eau monter dans leurs châteaux de sable, les vendeurs de glaces, les joueurs de badminton ... On vous bouscule, le vent pousse un balon gonflable contre vos jambes, vous avez envie de vous baigner, de vous allonger sur le sable, de manger une glace, ... tout en même temps.  Alors vous fermez les yeux et vous vous concentrez sur votre respiration. Puis vous coupez le son comme on éteint le son de la télévision.  Vous entendez l'air qui entre et sort de votre bouche, rien d'autre.  Le monde autour de vous a disparu.  Vous sentez le calme vous envahir petit à petit, et vous vous détendez, vous êtes bien.  Vous savez maintenant que ce que vous voulez c'est marcher lentement les pieds dans l'eau, à votre rythme.  Vous vous êtes retrouvée.e, vous vous êtes aligné.e.  Profitez encore un peu de la plage puis revenez dans votre salon et quand vous êtes prêt.e, ouvrez les yeux.  Vous pouvez revivre ce moment d'alignement aussi souvent que vous le souhaitez.  Au plus vous le ferez, au plus cela deviendra une habitude, un réflexe, et cela vous aidera quelles que soient les circonstances.  Vous saurez vous aligner, vous centrer, quand vous le voudrez.